Un Poyo Rojo (critique)

Un Poyo Rojo

Mise en scène par Hermès GAIDO

Avec Alfonso BARON et Luciano ROSSO 

Chorégraphie: Luciano ROSSO et Nicolas POGGI

 

 

Jusqu’au 30 mai 2018

Au Théâtre Antoine

Voilà un spectacle qui sort de l’ordinaire où la danse se fait porteur de messages dans un corps à corps qui se veut touchant et drôle ! Les deux personnages se cherchent, s’affrontent, se jaugent, s’apprécient, s’aiment dans une attirante dualité. La performance est troublante. surtout quand on se rend (rapidement) compte que le poste de radio diffuse en direct durant la prestation et qu’ainsi il est nécessaire pour les artistes d’apporter une touche d’improvisation tout en maintenant la tension du duo érotico-charmant et charmeur et même délicieusement ubuesque. Ne vous laissez pas troubler par un démarrage qui semble abscons, il n’en est rien. Chaque apparente absurdité est nécessaire au déroulé de l’histoire quasi muette racontée par les deux performers plein d’ingéniosité et d’habilité.

Un Pojo Rojo est ce qu’on pourrait qualifier d’OVNI théâtral absolument jouissif !!!

L’histoire

Deux êtres se cherchent, se jaugent, se provoquent, s’affrontent, se désirent, se rejettent, s’unissent dans les vestiaires d’une salle de sport. Un Poyo Rojo c’est une expérience sensorielle étonnante : compétition sportive, combat de coqs, danse, théâtre, acrobatie, percussion, clown… ? Un peu tout ça à la fois ! A partir du mouvement, de l’action, et sans un mot prononcé, ils proposent, avec humour et une énergie intense, d’expérimenter les différentes façons d’entrer en contact et de créer une relation. Laissant aux spectateurs toute latitude d’interprétation.

 

 

 

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

 

 

Aurélien.

Reply

Leave a comment.