Pirates-Le destin d’Evan Kingsley – Critique

Pirates – Le Destin d’Evan Kingsley

de Julien SAFA

Mise en scène : Valéry RODRIGUEZ

Livret et paroles : Julien SAFA

Musiques et paroles : Samuel SAFA

Chorégraphies : Igor LE PIPEC

Costumes : Magali GINEAU

Décors : David LEDORZE

Décors multimédias : Marc DOSSETTO

Maître d’armes : Albert GOLDBERG

Lumières : Simon KELLER

Maquillage et coiffure : Magali JUNEMANN

Animations : Valentin DUCLOUX et Jérémy BARRAULT

Illustrations Affiche : Vincent DUTRAIT

Directeur technique : Hervé KINOSSIAN

 

Avec : Maxime BREGOWY, Max CARPENTIER, Didier CLUSEL, Jimmy COSTA SAVELLI, Océane DEMONTIS, Alex DEY, Thomas GARCIA ALEJO, Cindy LEPAGE, Lorena MASIKINI, Yann MIGLIORE, Suzon NAIMAN, Jérôme PRADON, Axelle RABIAT, Lola ROSE, Julien SAFA et Harold SIMON

Aux Folies Bergère

Jusqu’au 29 novembre 2020

C’est la grosse nouveauté de spectacle musical familial de cette saison ! Les pirates ont pris possession des Folies Bergère pour le bonheur des petits comme des plus grands.

Après une ouverture qui rappelle musicalement l’univers cinématographiuqe Disney, Pirates Le destin d’Evan Kingsley enchaîne sur d’autres styles musicaux différents (on aimera ou pas le passage d’un style à un autre) avec pour point commun l’aventure. On se réjouit des arrangements qui nous emmènent d’un concerto de violons à du slam en passant par l’ocarina…. Là encore l’univers du cinéma (ou même du manga et du rétrogaming) est bien présent. On y identifie ainsi le parcours artistique du compositeur et arrangeur des divers morceaux de ce show. Pour ambiancer tout ça, les chorégraphies ne sont pas laissées en reste et les combats sont plus que crédibles.

Quant au texte, outre sa fonction de nous plonger vers la quête du trésor et vers différentes émotions, il passe aussi des messages de tolérance sur des sujets actuels tantôt avec sérieux tantôt avec humour.

Certains acteurs confirment leur jeu d’artistes épatants tandis qu’on le découvrent pour d’autres. Malheureusement, le haut niveau de comédie des uns creuse un écart avec d’autres mais l’envie est là. Faire plaisir et se faire plaisir, c’est ce qui ressort de ce musical. On notera d’ailleurs quelques références semées ça et là telles que Tortue Géniale dans Dragon Ball. Un exemple parmi tant d’autres.

La mise en scène est habile au point que le moindre rôle d’ensemble a un personnage bien à lui avec ses expressions, ses mouvements.

Niveau décor, c’est aussi une réussite : d’un unique bloc central, on voyage d’une taverne à un navire ou à une jungle luxuriante. L’utilisation de ce décor comme d’un écran est aussi une excellente idée, qui plus est, bien aménée. Il ne manquerait qu’à ce que la création lumière suive et ne fasse pas la confusion entre comédie musicale et concert de pop star.

Pour une première production et un premier spectacle, les frères Safa montrent qu’ils ont les moyens de nous divertir grâce à des idées et une création sur le livret, sur les paroles et sur la musique qui nous laisse leur présager un bel avenir.

Pirates, le Destin d’Evan Kinsley vogue le vent en poupe pour nous faire passer un bon moment.

L’histoire

Evan Kingsley est un jeune homme qui rêve de quitter son île pour partir en mer. Il n’a cependant ni l’étoffe, ni la carrure d’un Pirate. Un jour, il découvre la carte d’un trésor inestimable : celui du légendaire Capitaine Halsey. Il saisit ce signe du destin pour se lancer dans cette incroyable conquête ! Mais son envie n’a d’égal que son manque d’expérience. Par chance, il fait la rencontre de BarbeSale, un ex-capitaine, assoiffé d’or qui l’accompagnera et le guidera tout au long de cette expédition. Après avoir rassemblé un équipage peu banal, il s’embarque pour ce grand voyage, où il apprendra à écouter son cœur face à des choix inattendus. Il sera confronté aux humeurs vagabondes des marins, manipulés par le charismatique et ambitieux pirate nommé La Buse. Mais il pourra toujours compter sur le précieux soutien de son amie Anne Mery, déguisée en homme afin d’intégrer l’équipage. Sa détermination le mènera vers la fameuse île indiquée sur sa carte. Mais au bout du chemin, le trésor n’est peut-être pas celui auquel il s’attendait…

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

Aurélien

Reply

Leave a comment.