Maman (Critique)

MAMAN

De : Samuel BENCHETRIT

Mise en Scène : Samuel BENCHETRIT assisté de Karine ASSATHIANY

Décors : Emmanuelle ROY

Lumières : Laurent BEAL

Costumes : Charlotte BETAILLOLE

 

Avec :

Eric ELMOSNINO, Félix MOATI, Vanessa PARADIS et Gabor RASSOV

 

Jusqu’au 16 janvier 2022

au Théâtre Edouard VII

 

La pièce commence par un jeu de longs « presque-silences », de non-dits ou seule l’allure a de l’importance… Allure des artistes sur scène, allure de l’impressionnant décor, tout se confond pour donner un sentiment de réalisme étonnant. Rien n’est en trop, rien n’est trop peu.

Le texte est d’une beauté simple et subtile au même titre que les comédiens.  L’ensemble est délicieusement romanesque. On est gentiment transbahuté dans notre émotivité passant des moments à rire et d’autres à s’attendrir. La musique faite de violons appuyés participent à notre retournement affectif.
Parfois la scénographie, toutE aussi réussie que le reste, nous renvoit à Jacques DEMY et son film Les parapluies de Cherbourg. La lumière joue son rôle, changeant parfois de façon à peine perceptible pour renforcer un évènement.

L’histoire semble aborder la lassitude, les banalités de la vie, le temps qui passe sur les gens. On découvrira au fur et à mesure du spectacle qu’il cache bien davantage au gré de tirades bien plus profondes qu’elles ne paraissent, bien plus qu’un amour figé dans le temps. On a ainsi plusieurs moments de grâce qu’ils soient écrits ou joués. Vanessa PARADIS, pour son premier rôle sur une scène, montre qu’elle n’est pas seulement un bonne actrice de cinéma. Elle est aussi excellente au théâtre, portée par des partenaires de jeu tout aussi brillants.

C’est drôle et réfléchi, loin de certaines comédies de boulevard. Pas d’amant dans le placard ici ! Les situations sont, certes, grandiloquantes mais c’est quelque chose de plus sérieux qui se cache dans le placard. Comme si le fard couvrait les coups.

Maman est une surprenante comédie dramatique qui vous donne rendez-vous avec la providence. A ne pas manquer !

L’histoire

Une ville, la nuit. Une femme attend son taxi, emmitouflée dans un manteau de fourrure. Un jeune homme passe devant elle une première fois. La dépasse. Revient vers elle, lentement. Et lui pose une question qui va changer leurs vies à tous les deux.

 

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE


Crédit photo : Claude GASSIAN

Aurélien.

Reply

Leave a comment.