Back to the future The musical (Critique)


Back to the future – The musical

(English Review : Click here)

Co-createurs and Producteurs : Bob GALE et Robert ZEMECKIS

Paroles et musique : Glen BALLARD et Alan SILVESTRI

Livret : Bob GALE

Producteur Principal : Colin INGRAM

Mise en scène : John RANDO

Scénographie : Tim HATLEY

Chorégraphie : Chris BALLEY

Superviseur vocal et arrangements musicaux : Nick FINLOW

Lumières : Tim LUTKIN

Consultant lumière : Hugh VANSTONE

Création vidéo : Finn ROSS

Création sonore : Gareth OWEN

Création illusions : Chris FISHER

Orchestrations : Ethan POPP et Bryan CROOK

Arrangements danse : David CHASE

Supervision combats : Maurice CHAN

 Directeur musical : Jim HENSON

Perruques, coiffures et maquillages : Campbell Young Associates

Assistanat à la mise en scène : Richard FITCH

Assistanat à la chorégraphie : Darren CARNALL

Assistanat à la scénographie : Ross EDWARDS

Directeur de casting : David GRINDROD Associates CDG

Avec :

Rhianne ALLEYNE, Amy BARKER, Matthew BARROW, Bart BART, Courtney-Mae BRIGGS, Joshua CLEMETSON, Hugh COLES, Jamal Kane CRAWFORD, Aidan CUTLER, Olly DOBSON, Bessy EWA, Morgan GREGORY, Will HASWELL, Ryan HEENAN, Rosannna HYLAND, Emma LLOYD, Cameron MCALLISTER, Alessia MCDERMOTT, Laura MULLOWNEY, Nic MYERS, Cedric NEAL, Shane O’RIORDAN, Mark OXTOBY, Katharine PEARSON, Melissa ROSE, Oliver TESTER, Justin THOMAS et Tavio WRIGHT.

Jusqu’au 23 octobre 2022

à l’Adelphi Theatre

On ne sait pas par où commencer tant on en prend plein les yeux et les oreilles !

Evidemment, il y a la scénographie complètement hors norme !!! Vidéo, décor, effets spéciaux font que cette production sera un succès au moins équivalent au blockbuster des salles obscures… La première apparition de la DeLorean est une réussite totale. Elle est acclamée par le public à son arrivée ! Cet effet « waouh ! » va monter en puissance à chacune des entrées en scène de ce bolide mythique. On comprend d’ailleurs avant le début du show en voyant les deux caissons de basse encastrés de par et d’autres de la scène qu’on va être soufflé ! Et en plus, elle parle (comme KITT dans K2000, encore de la retro pop culture ! Mais donnez nous un TARDIS tant qu’on y est !) Elle parle sans qu’on se rende compte immédiatement de cette nouveauté tant cela paraît normal. Il y a d’ailleurs d’autres adaptations qui ont été apportées et chacune semble avoir toujours été présente. Exit Pierre Cardin, Bonjour Calvin Klein !

La mise en scène reprend des effets cinématophagriques pour ne pas renier les origines de l’oeuvre. Ainsi, qu’on soit fan du long métrage ou fan de comédie musicale, on n’est jamais déçu !
La vidéo est tellement parfaite que parfois, on doit regarder avec attention, ce qui est réel et ce qui relève de l’illusion. Le mapping relève du grand art ! Le FX, on n’en parle même pas ! Et la lumière : incroyable ! Les décors changent à une vitesse de 88 miles à l’heure ! 

Alors que le premier acte nous immerge déjà dans le film. Le second acte est encore plus décapant. Et si vous pensiez avoir tout vu, le final vous laissera sur le cul… On ne peut pas en dire davantage afin de ne pas gâcher la surprise !

Pour les titres musicaux, on retrouvera avec les plaisirs les classiques du film original : The power of love, Earth angel (will you be mine), Back in time ou Johnny be Goode. Mais ce n’est pas tout, imaginez le thème musical du film joué par un orchestre live. Ca dépote !!! Et quand ce dernier est réorchestré pour une balade entre Marty et Jennifer, c’est déconcertant mais intéressant ! On notera un magnifique For the dreamers. Concernant la cohérence musical, c’est n’est pas simplement de la musique, c’est le tonnerre qui gronde et vous réveille les sens ! En revanche, on aurait aimé, pour accompagner ces partitions, des chorégraphies plus poussées.

Les références à d’autres musicals de renom ne manquent pas : on retrouvera un peu de Grease dans la chambre de Lorraine. Un peu d’esprit Cabaret dans It works ou même un peu de Sister Act avec le titre Gotta Start Somewhere.

Que dire également du casting, tous respectent le look, pas seulement vestimentaire, des acteurs originaux. Mention spéciale à Hugh COLES qui incarne un George McFly directement sorti de l’écran qui serait venu de 1985 à notre futur ! On retrouve les répliques cultes. « Hello ! Hello ! Anybody home » (« Allo ! Allo ! Y a personne au bout du fil ? » pour la VF)

Le public est entrainé, huant Biff ou applaudissant quand George réplique enfin… Comme si tous découvraient l’histoire pour la première fois.

Retranscrire un classique de la pop culture en un spectacle musical était ambitieux. Ils ont réussi !!!

 

Synopsis

Bienvenue à Hill Valley !

Faites un voyage dans le temps totalement électrifiant comme le fait le film à succès de 1985. Le phénomène de pop culture arrive dans le West End pour une aventure musicale révolutionnaire !

Lorsque Marty McFly se retrouve transporté en 1955 dans une machine à voyager dans le temps inventée par la scientifique excentique Doc Brown, il change accidentellement le cours de l’histoire. Il doit dorénavant jouer la montre pour réparer le présent, échapper au passé et se renvoyer… vers le futur.

Les créateurs du film Bab GALE (Trilogie Retour vers le futur) et Robert ZEMECKIS (Forrest Gump) adaptent cette histoire emblématique pour la scène.

Accrochez-vous pour une expérience théâtrale palpitante  !

Quand RETOUR VERS LE FUTUR : LE MUSICAL atteint 1,21 Giga Watts, vous assistez à un sérieux… divertissement.

Réservez vos billets hier!

 

 

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

 

 

Aurélien.

Comments

Reply

Leave a comment.