Piano Furioso (Critique)

Piano Furioso

De Jérémy FERRARI et Gilles RAMADE

Avec Gilles RAMADE

Mis en scène par Jérémy FERRARI

 

A l’ Appolo Théâtre 

Jusqu’au 2 juin 2018

 

C’est tendance ces derniers temps, les shows autour d’un piano. Après avoir été séduit par Les Virtuoses et totalement déçu par Francis HUSTER dans l’insipide Horowitz le Pianiste du Siècle où les bobos parisiens applaudissaient à tort et à travers quand il ne faut pas dans un show usant d’une machine à fumée qui n’apportait rien dans cet éclairage blafard digne d’un hôpital… Où le public se lève pour détruire tout une fois passé le palier de la Salle Gaveau. Ne parlons même pas du roboratif Odino Mais revenons donc à Piano Furioso… De quel côté penche la balance, concert (humoristique) raté ou réussi ?

Gilles RAMADE, ce pianiste (qui refuse d’admettre qu’il est doué devant un clavier) doublé d’un humoriste ne manque pas une seconde de nous surprendre, ne nous amuser et même de nous émouvoir. Sur la scène, où se dresse un demi-queue, est installée une réelle harmonie visuelle dans une mise en scène efficace, Gilles nous entraîne dans un univers ludique, drôle. Il ne manque pas une occasion de taquiner tel et tel personnage ou le public avec délicatesse. Il enchaîne chaque scène, chaque morceau sans briser le rythme. Ce serait un comble sur un show en musique !Comment ne pas être emporté et ébloui ? Il y a du génie dans tout ça… Quand on est capable de donner du vague à l’âme dans un show d’humour, nous faisant basculer du rire à la nostalgie, nous faisant basculer en enfance, on peut parler de génie. Tant de morceaux sont bien choisis tels que Michel LEGRAND, Chopin, Beethoven, Michel SARDOU et bien d’autres encore… Ne manquerai plus qu’un autre Michel : BERGER. Piano Furioso est une véritable réussite où le musicien taquin slalome entre humour et finesse. Où derrière un air faussement balourd se cache une intelligence dans l’écriture et une finesse d’esprit certaine. Le mec (et son acolyte Jérémy FERRARI)a tout compris à la scène !

L’histoire

Insatiable baroudeur, à la fois pianiste, chanteur, compositeur, chef
d’orchestre auteur et comédien, Gilles Ramade a fait de la dispersion un art. Son dernier spectacle, Piano Furioso, est à son image : insolent, surprenant, inclassable. Il bouscule les codes académiques et s’attaque à la bienséance
du classique. Sa rencontre avec Jérémy Ferrari était une évidence.
Un show déluré et hilarant, mené de main de maître par un virtuose partageant sa passion entre Bach, Ray Charles, Gainsbourg et bien d’autres… Toutes les générations rient avec le maestro.

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

 

Aurélien.

Reply

Leave a comment.