La Nuit du Cerf (Critique)

La Nuit du Cerf

De et avec : Mason AMES, Grégory ARSENAL, Valérie BENOIT, Lolita COSTET, Philip ROSENBERG et Yannick THOMAS

Mise en scène : Charlotte SALIOU

Musique originale : Alexandra STRELISKI

Chorégraphie : Cirque Le Roux avec Colin CUNLIFFE

Costumes : Cirque Le Roux avec Clarisse BAUDINIERE

Scénographie : Cirque Le Roux avec MOA et Benoit PROBST & Art&Oh

Lumière : Cirque Le Roux avec Pierre BERNERON

Son : Cirque Le Roux avec Jean-Marie CANOVILLE

 

Jusqu’au 2 février 2020

Au Théâtre Libre

Après nous avoir charmer avec The Elephant in the Room, Le Cirque Leroux nous revient à Paris pour nous éblouir encore davantage. Passée une introduction inspirée du cinéma des seventies, on continue à évoluer dans cette époque au rythme d’acrobaties chorégraphiées à la manière d’un ballet faisant oublier l’impressionnante machinerie.
La bande originale est toujours choisie avec goût et cohérence. Les artistes terminent de nous réconcilier une bonne fois pour toutes avec les clowns avec une narration dans la drôlerie mais aussi dans le burlesque au sens véritable du terme. Tous les artistes sont doués d’une force physique et esthétique sans pareil. Ainsi, le mot tableau utilisé dans le monde du spectacle prend tout son sens tant on se sent parfois au milieu d’une oeuvre d’un Michel-Ange…
On atteint une sorte d’apothéose avec un final vertigineusement renversant qui vous donnera la larme à l’oeil . On ne sait plus si on marche sur des oeufs ou sur la tête !

 

Donnez encore du cirque de ce genre !!! De la haute voltige toute en finesse !

L’histoire

Après le succès mondial de The Elephant in the Room, le Cirque Le Roux présente sa nouvelle création La Nuit du Cerf – A Deer in the Headlights.

Sur scène, six artistes circassiens nous offrent un spectacle d’inspiration cinématographique, alliant cirque, théâtre, musique, projection vidéo, magie nouvelle, le tout dans l’esthétique du début des années 70.

Six personnages se réunissent dans une grande maison familiale : frères et sœurs, et leurs conjoints. Un couple de la campagne, un autre de Los Angeles, un petit frère introverti et un étranger robuste… Un narrateur égocentrique nous conte ces retrouvailles drôlement catastrophiques.

La Nuit du Cerf – A Deer in the Headlights est un voyage acrobatique surprenant mêlant humour, poésie, situations absurdes, un nouveau défi pour ces artistes qui ne cessent de nous surprendre par leur univers singulier.

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

Aurélien.

Reply

Leave a comment.