Pixel (Critique)

PIXEL

De : MOURAD MERZOUKI

Chorégraphie : Mourad MERZOUKI assisté de Marjorie HANNOTEAUX

Création numérique : Adrien MONDOT et Claire BARDAINNE

Création Musicale : Armand AMAR

Scénographie : Benjamin LEBRETON

Lumières : Yoann TIVOLI

Costumes : Pascale ROBIN

Avec :

Remi AUTECHAUD dit RMS, Kader BELMOKTAR, Marc BRILLANT, Elodie CHAN, Aurelien CHAREYRON, Yvener GUILLAUME, Ludovic LACROIX, Xuan LE, Steven VALADE et
Medesseganvi YETONGNON dit Swing.

Jusqu’au 8 janvier 2022

au 13ème Art

 

Après une longue période de sommeil, Le 13ème art se réveille en grande forme avec un sublime Pixel. Il y a, sur ce show, davantage de millions de pixels dans nos yeux que dans le plus performant des appareils photo ! On ressort de Pixel totalement subjugué. Les chorégraphies sont enlevées, parfois animales. On a la bonne surprise de trouver des numéros de cirque entièrement inédits. La roue Cyr est, ainsi, détournée pour un usage qui nous enthousisame. Idem pour la contorsion.

Lucifer, l’ange déchu porteur de lumière n’aura qu’à bien se tenir. La lumière est divine et tombe parfaitement sur une flexion des corps aux harmonies indiscutable. Oubliez les mouvements saccadés que peuvent inspirer le breakdance. Tout est, ici, douceur et beauté. Alors être beau, c’est bien mais quand en plus, c’est bon, que demandez de plus ? Pour rendre l’ensemble des mouvements et des contorsions musculaires encore plus appréciables, les artistes sont habillés de matière satinées qui collent à peau laissant de côté la facilité, parfois obscène d’un corps nus.

Le mariage danse et vidéo est vertigieux, habile. Ce n’est pas la technologie qui est au service de l’art. C’est l’art qui est au service de la technologie. Un mariage graphiquement parfait. Où qu’on regarde, la beauté est présente. Nos yeux nous jouent-ils des tours dans cette parfaite utilisaire du mapping et du « vidéo-tulle » ?

 

Pixel est un émerveillement absolu. Une évasion tellement courte qu’on a envie de crier « Encore ! »

 

L’histoire

Au carrefour de la danse et de la vidéo interactive, Mourad Merzouki signe une œuvre phare qui puise dans l’énergie du hip-hop et la projection 3D.

Créé en 2014 et après de multiples tours du monde, Pixel, de Mourad Merzouki, revient pour une série exceptionnelle au 13ème Art et signe de façon flamboyante la réouverture de ce lieu.
Onze danseurs et circassiens sont immergés dans un univers à la gravité mouvante. Des milliers de pixels s’animent, offrant un trompe-l’œil époustouflant, évoluant en temps réel en fonction des mouvements des danseurs.
Le subtil équilibre entre réel et virtuel, énergie et poésie, fiction et prouesses techniques crée un ballet futuriste, à la fois ludique et joyeux.

Crédit Photo : Patrick Berger / ArtComArt

 

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

 

Aurélien.

Reply

Leave a comment.