Changer l’eau des fleurs (Critique)

Changer l’eau des fleurs

De : Valérie PERRIN

Adaptation : Caroline ROCHEFORT et Mikael CHIRINIAN

Mise en scène : Salomé LELOUCH et Mikael CHIRINIAN

Assistanat à la mise en scène : Jessica BERTHE

Scénographie : Delphine BROUARD

Création sonore et musicale : Pierre-Antoine DURAND

Lumières : François LENEVEU

Vidéo : Mathias DELFAY

Avec :

Mikael CHIRINIAN, Morgan PEREZ, Caroline ROCHEFORT et avec les voix de Céline MONSARRAT et Thibault de MONTALEMBERT

Jusqu’au 30 janvier 2022

au Théâtre Lepic

 

Déjà,  quand on a Valérie PERRIN, Salomé LELOUCH et Mikael CHIRINIAN sur la même affiche, on est assuré qu’on va passer un excellent moment.

Vous serez émus par l’humanité qui ressort de tout cette histoire. Vous serez chamboulé par l’histoire de cette garde-cimetière qui apparaît dans un sourire figée par la dureté de sa vie. vous aurez le sentiment que le chamboule-tout fait un retour en arrière en images et que ce qui a chuté, se remet debout, boîte après boîte. En résumé, vous irez de surprise en surprise. Il n’est pas question de douleur ou de peine mais plutôt de mélancolie et surtout d’Amour.

Le décor est tout aussi joli que la pièce : un cercle, sans doute, symbole du cycle du temps et que ce qu’on a fait, notre vécu finit toujours par revenir. La pièce de vie grise contraste avec les couleurs éclatantes des fleurs qui recouvrent les pierres tombales. On retrouve cette opposition des camaïeus de gris et de la multitude de couleurs dans plusieurs détails. La vidéo et la musqiue viennent parfaire l’atmosphère chaleureuse de l’instant.

Il y a une volonté de chaque personage de sortir de l’histoire pour se faire, un moment, le narrateur. C’est si bien amené et utilisé sans excès que le propos en est sublimé. Il n’y pas grand chose à ajouter tant on est saisi par le moment.

Changer l’eau des fleurs est, sans conteste, un hymne à la beauté du monde, au miracle de la providence. Une belle façon d’illustrer que du malheur naît des jours meilleurs et de quoi réchauffer les coeurs alors que le froid s’installe au croisement des rues Lepic et Junot.

 

 

L’histoire

Après le succès international du roman de Valérie Perrin, enfin l’adaptation au théâtre !
Salomé Lelouch et Mikael Chirinian s’emparent du roman pour vous offrir une histoire rayonnante d’humanité.

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Son quotidien est rythmé par son travail et les confidences des gens de passage et des habitués. Un jour, parce qu’un homme découvre que sa mère veut être enterrée auprès d’un inconnu, tout bascule. Des liens, qui unissent les vivants et les morts, sont exhumés.

Changer l’eau des fleurs nous conte l’histoire intense d’une femme qui, malgré les épreuves, croit obstinément au bonheur.

 

 

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

 

Aurélien.

Reply

Leave a comment.