La Reine des neiges, l’histoire oubliée… (Critique)


La Reine des Neiges, l’histoire oubliée de Kay et Gerda

De : Hans Christian ANDERSEN 

Adaptation : Johanna BOYE et Elisabeth VENTURA

Mise en scène : Johanna BOYE assistée de Stéphanie FROELIGER

Scénographie : Caroline MEXME

Costumes : Marion REBMANN assistée de Clément DESOUTTER de l’académie de la Comédie-Française

Lumières : Cyril MANETTA

Musique originale et son : Mehdi BOURAYOU

Travail chorégraphique : Johan NUS

Magie : Vincent WUTHRICH

Maquillages et coiffures : Julie POULAIN

 

Avec :

Suliane BRAHIM ou Elisa ERKA, Julie CAVANNA, Danièe LEBRUN, Léa LOPEZ, Jérôme POULY et Adrien SIMION

Au Théâtre du Vieux Colombier

Jusqu’au 8 Janvier 2023

 

Si la Reine des neiges est une histoire oubliée – la faute d’un studio de cinéma américain qui nous livrait une histoire sans saveur – la Comédie-Française rectifie le tir avec un spectacle plein de magie et de poésie. Cette version nous réconcilie avec le conte.

Que dire de la performance sans faille de tous comédiens sur scène. Enfants de tous âges se régaleront de la performance de la corneille. On a adoré le rôle et le jeu et de la grand-mère rassurante, aimante, attentionnée qui nous ramène au souvenir de nos propres grand-mères. Les adultes jouant les enfants sont d’une incroyable crédibilité malgré leur taille et leur âge réel qui se font oublier.

On tient une autre reine que la Reine de la Neige : Johanna BOYE, reine de la mise ne scène qui a, à juste titre, le vent en poupe tant chacune de ces créations est une petite merveille. Elle s’entoure principalement de son équipe créative habituelle. Ainsi, le conte de fées original est superbement mis en lumière. Les effets magiques ajoutent à l’émerveillement tant et si bien que même les très jeunes enfants ne sachant pas encore parler poussent des « Oooooh !  » d’admiration aux moments opportuns. Le quatrième mûr est brisé sans abus et avec subtilité. Jamais le spectacle ne perd l’attention du public malgré l’absence d’entracte. Innocence et malice rythment l’oeuvre.

On note des références à d’autres contes de tous âges : Les Bottines rouges, De l’autre côté du miroir, Peter Pan ou Les demoiselles de Rochefort. Pour cette dernière référence, elle est présente sur les chansons posées au gré du spectacle. Elles nous bercent tendrement de leur sonorité.

La Reine des Neiges, l’histoire oubliée agit sur le public comme un souffle chaud sur les mois d’hiver.

Redevenir un enfant le temps d’un instant, c’est fait avec cette porte d’entrée vers notre passé !

Une mélancolie omniprésente dans un sublime enchantement !

 

L’histoire

« Je suis la Reine des neiges. Je règne sur la saison de l’hiver, le froid, les arbres de glace…» Ainsi se présente au début du conte cette dame à l’aura mystérieuse.

Cette création est l’occasion de revenir à l’histoire originale d’Andersen : Gerda et Kay sont des compagnons de jeu inséparables jusqu’à ce jour où, blessé par deux cristaux d’un miroir brisé, le jeune garçon change de caractère et devienne colérique. Il disparaît alors, enlevé par la mystérieuse Reine des neiges. Sans nouvelles de lui, Gerda décide de partir à travers le monde à la recherche de son frère de cœur. Intrépide à souhait, notre héroïne bravera les dangers et saura, à force de persévérance, passer les épreuves nécessaires pour le retrouver, dans le mythique Palais des glaces. Molière du spectacle musical 2020, Johanna Boyé s’empare de ce conte peuplé de figures féminines puissantes et tire les fils d’un univers visuel et théâtral féerique, dans lequel les acteurs auront tout le loisir de jouer avec les illusions et la magie, la fantaisie et l’humour. Son spectacle suit l’intrigue d’Andersen, nourrie des légendes du Nord, et nous conduit à travers la forêt et les terres enneigées à la rencontre de Trolls malicieux, de la Magicienne ou de la Petite Brigande, mais aussi du Renne et de la Corneille. La Reine des neiges y est une figure initiatrice par excellence. Gerda et Kay entreront chacun dans l’adolescence après un fantastique voyage initiatique qui scellera à jamais leur amitié.

 

 

 

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

Aurélien

Reply

Leave a comment.