Perte (Critique)

Perte

De Ruthy SCETBON et Mitch RILEY

Mise en Scène : Mitch RILEY

Avec : Ruthy SCETBON

Jusqu’au 23 décembre 2020

A La Scala Paris

Elle a tout d’une grande cette nouvelle petite salle de La Scala : La Piccola Scala. Un peu comme cette artiste qui se tient sur scène devant un public plus que jamais impliqué et proche de la scène. Le spectacle en est ainsi participatif et le rire communicatif.

Même si vous n’aimez pas les clowns, vous aimerez ce clown et son message. Vous aimerez le jeu d’acteur aussi solide que le texte. Quand à ceux qui pensent qu’une mise en scène réussie est dépendante d’une scénographie impressionnante, ils auront là, la preuve du contraire. La mise en scène est pointue sans s’alourdir de quoi que ce soit.

Quand c’est aussi, on n’a plus grand chose à dire…

Perte est une pastille de bonheur à l’état brut ! Ca fait du bien de rire en ces temps moroses.

L’histoire

La femme de ménage du théâtre fait son travail, seule, comme tous les jours. Telle une servante de théâtre, elle est celle qui est là quand il n’y a personne d’autre. Ce jour-là, elle découvre le public présent dans la salle. Habituée à la solitude et à l’invisibilité, elle essaye tant bien que mal de continuer son travail, mais elle se laisse séduire peu à peu. Ces yeux qui la scrutent et l’examinent seront aussi ceux qui la mettront en lumière, et la feront exister. Le point de départ était la volonté que cette femme reçoive le regard d’un public, que quelqu’un prenne le temps de l’écouter, et qu’elle soit entendue. 

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

Aurélien.

Reply

Leave a comment.