PARFOIS J’AIMERAIS AVOIR UNE FAMILLE COMME… (Critique)

 

PARFOIS J’AIMERAIS AVOIR UNE FAMILLE COMME CELLE DE LA PETITE MAISON DANS LA PRAIRIE

De : Hernàn CASCIARI

Mise en scène et Adaptation : Hervé ESTEBETEGUY

Son : Mathias GOYHENECHE

Costumes : Brigitte NIVRON

Scènographie et Décors : Peio NOISETTE et l’équipe du théâtre Quintaou – Mona LE THANH et Martin SAEZ

Lumières : Julien DELIGNIERES

Collaboration artistique : Alexis JAURY

Assistante : Camille DUCHESNE

 

Avec : Viviana SOUZA COMPAGNONI

Jusqu’au 18 octobre 2021

Au Théâtre Douze

Puis en tournée :
20 octobre : St Paul les Dax / Espace Félix Arnaudin
23 & 24 octobre : Anglet / Théâtre Quintaou
29 octobre : Hendaye / Espace culturel Mendi Zolan
25 février 2022 : Biarritz / Le Colisée
26 février : Louhossoa / Harri Xuri

 

Dans un fond de scène qui évoque les fanfreluches aussi peu valeureuses que pourrait l’être la vie de cette femme, Mirta, on a d’abord du mal à penser que ses histoires quelque peu banales vont parvenir à nous embarquer. A notre plus grande surprise, on se prend, finalement, à cette vie de tourments sans importance qui nous importe justement plus que prévue.

Tout cela, grâce à un ton léger, des notes d’humour et d’absurdité, un décor digne des seventies françaises. On lit les pages de ce blog sur des airs de tango avec avidité. Et avec un intêret bizarre. C’est, d’ailleurs, ce qui en fait le piment ! Simple comme la vie de Madame Toutlemonde et toutefois caustique, Mirta joue avec nous à la corrida, elle nous cherche, nous provoque racontant ainsi une année de sa vie. Et c’est incroable ce qui peut se passer en un an !!!
La scénographie, elle, évolue entre magie et poésie.

Un grain de folie et un brin d’émotion qui vous divertiront redoutablement.

 

L’histoire

C’est l’histoire d’une famille argentine de classe moyenne qui vit à Mercedes, dans la proche banlieue de Buenos Aires.

Mirta Bertotti, femme au foyer, vit entourée d’un mari au chômage, d’un beau-père drogué et de trois enfants en pleine crise d’adolescence.

Elle doit gérer au quotidien une famille complètement loufoque et déjantée.

Pour ne pas devenir folle, Mirta Bertotti décide de créer son blog, afin de partager sa vie de dingue avec des milliers d’internautes.

 

 


Crédit photo: 
Guy Labadens

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

Aurélien.

Reply

Leave a comment.