Mauvaise Petite Fille Blonde (Critique)

Mauvaise Petite Fille Blonde

de Pierre NOTTE

Mise en scène : Pierre NOTTE

Costume : Alain BLANCHOT

Lumières : Antonio de CARVALHO

 

Avec : Antonio INTERLANDI

Jusqu’au 10 décembre 2021

Au Théâtre La Flèche

 

 

 

Vous êtes-vous déjà glissé dans la peau d’un enfant ?

C’est ce qui est proposé au spectateur sur cette création théâtrale. Avec toute l’absence de filtres propre à un gosse, où se trouve la vérité quand on n’ignore les conventions et quand les adultes ne sont pas exemplaires ? Sans réel début ni fin, le récit mène à une certaine introspection. Qui sait si l’histoire serait la même chaque soir ou si elle était racontée par un autre enfant… Toujours est-il que, pour peu qu’on s’y intéresse, même une histoire des plus banale d’une enfant lambda devient passionnante. On divague dans les pensées, pas si confuses que ça, d’une gamine sans âge. L’innocente violence devient attendrissante et risible.
Dans des scènes de gags caustiques, Antonio INTERLANDI se fait oublier, il devient une petite fille. Il n’est pas donné à n’importe quel comédien(ne) adulte de savoir incarner un enfant alors si en plus, on ajoute à cela de le faire pour le sexe opposé, cela relève de l’exploit !

Pierre NOTTE maintient le statut qu’on lui prête où derrière effronterie et impertinence se trouve une intelligence d’écriture et de réflexion !

L’histoire


Elle grandit, petite fille innocente, elle en vient à décider de venger la France… Mais comment devient-on si mauvais ?

Elle n’a pas fait exprès. On l’accuse quand même. La situation d’injustice où elle se noie, la culpabilité où on la plonge, la honte où elle se morfond, vont faire d’elle une méchante fille. Ça va germer, dégénérer en elle. Elle va décider de venger la France toute entière. Bientôt, il est possible qu’elle shoote dans les coupelles des mendiantes, mais cette fois, elle le fera exprès, et de plus en plus, avec rage. Méchante fille devenue, elle ne craindra plus les jugements ni les accusations, à quoi bon ? Puisque le monde tout entier semble basé sur l’injustice. La bête immonde, en elle féconde, va croître et se déployer « gentiment ».

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

 

Aurélien.

Reply

Leave a comment.