L’importance d’être constant (Critique)

L’Importance d’être Constant

d’ Oscar WILDE

Mise en scène : Arnaud DENIS assisté d’ Ariane ECHALLIER

Décors : Jean-Michel ADAM

Lumières : Cécile TRELLUYER

Musique : Bernard VALLERY

Costumes : Pauline YAQUA ZURINI

 

Avec : Evelyne BUYLE, Marie COUTANCE, Jean-Pierre COUTURIER, Arnaud DENIS, Delphine DEPARDIEU, Nicolas DUBOIS, Gaston RICHARD, Olivier SITRUK et Fabrice TALON. 

 

Jusqu’au 28 novembre 2021

Au Théâtre Hébertot

 

 

Quand il y a la passion, le résultat ne peut être que plus beau. Pour le coup, on sent bien la passion des uns et des autres sur cette scène. Vous vous doutez donc bien du rendu que prend l’adaptation de cet Oscar WILDE est loin d’être vilain.

On a une mise en bouche qui enchantera les amoureux du cinéma vintage et qui laisse se profiler un moment savoureux. De magnifiques costumes et les décors d’inspiration art déco viennent sublimer ce qui est déjà une production soignée.
Remettre sur scène un auteur renommé n’est pas toujours une garantie de succès, bien au contraire. Ici, l’oeuvre est respectée par des comédiens hors pair. Ils apportent de la vie à une galerie de personnages délicieusement désopilant : une Lady BRACKNELL (Evelyne BUYLE) pince sans rire, pleine de principes, grostesque, un Jack WORTHING (Arnaud DENIS) ridiculement précieux (certains noterons la référence à laquelle il est fait allusion tout au lond de la pièce), une Gwendoline FAIRFAX (Delphine DEPARDIEU) incroyablement extravertie et faussement coincée, une miss Prim (Nicole DUBOIS) décompléxée, une Celity CARDEW (Marie COUTANCE) ingénue qui frôle la bienséance exigée par la bonne société, un majordorme (Gaston RICHARD) insolent, un Algernon MONCRIEFF (Nicolas SITRUK) à la fois ignare, désinvolte et manipulateur. Autant dire qu’avec ça, les coups de théâtre ne manqueront pas de s’enchaîner dans la plus pure tradition du vaudeville. Les effets comiques sont ubuesques au possible. Le théâtre de boulevard français en prend pour son grade bien que la pièce s’évertue à s’en inspirer de façon paradoxale pour, sans doute, rendre hommage à la risible ironie du genre. L’importance d’être Constant est une satire déguisée comme savent le faire les grands auteurs de l’histoire du théâtre.

Les classiques resteront indémodables tant qu’il y aura des artistes assez talentueux pour les polir !

 

L’histoire

Deux dandys de la haute société Londonienne découvrent qu’ils ont recours au même stratagème pour mener une double vie : ils s’inventent chacun un faux frère malade qui leur sert d’alibi, afin de satisfaire leurs escapades libertines. Mais l’amour vient à s’en mêler, et il leur faudra faire un choix. Jack et Algernon pourront- ils continuer à mentir ainsi à leur entourage? Pourront-ils éviter que la vérité éclate auprès de leurs fiancées respectives? C’est sans compter que la vénérable Tante Augusta veille à ce que la morale soit respectée en toute chose… croit-on.

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

 

Aurélien.

Reply

Leave a comment.