Les Franglaises à Bobino

De retour à partir du 16 octobre 2202

Lorsque ce spectacle remporte le Molière 2015 du Théâtre musical 2015, on reste curieux et dubitatif. L’envie d’aller le voir débarque mais le temps manque. Alors quand en 2016, Les Franglaises font leur viens-retour à Bobino, c’est toujours poussé par la curiosité qu’on s’y rend. Hors de question cette fois de les manquer et pourtant, comment tenir un show en ne faisant « que » traduire des textes anglais en langue française ? Cela ne risque t-il pas de vite devenir lassant… Détrompez-vous. Vocalement comme musicalement, tout se tient, chaque fausse note volontaire tombe à point nommé. La (les) performance(s) est/sont exceptionnelle(s). On se tord de rire, on pleure de rire, on en a mal au ventre. Quel pied !
Ce début de saison théâtrale est un peu triste. Ce sont, en fait, Les Franglaises qui ont pris toute la puissance de l’expression très en vogue « spectacle feelgood » (en anglais dans le texte). Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas ri aux éclats au théâtre et même participé autant… puisque le spectacle est également interactif et si, vous n’êtes pas fan de cela, vous vous laisserez facilement prendre au jeu malgré tout.

Vous vous sentez morose, allez voir et écouter ce spectacle pour une dose de bonne humeur, il est de retour pour quelques mois à Bobino.

vz-1e9ad359-efd9-40cf-a41e-ceebe3fe0134

Les Franglaises, Kezako ?

En traduisant de façon littérale ou décalée les plus grands succès du répertoire anglo-saxon, ils proposent un show burlesque et déjanté.

Vous croiserez donc Michel Fils-de-Jacques, Les Gens du Village, les Petits Pois aux Yeux Noirs ou bien les Filles épices.

Comme chaque fois, l’expérience est encore plus folle avec des nouveaux décors, un répertoire étoffé, des nouvelles surprises.
Retrouvez les éléments qui ont fait le succès des Franglaises : des chorégraphies barrées, des bruitages sophistiqués, un véritable amour de la musique live, mais surtout beaucoup de joie et de bonne humeur.

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

Aurélien.

Reply

Leave a comment.