Fragments d’Hommes (critique)


Fragments d’hommes

De : Fabien LE MOUEL

Mise en scène : François RIMBAU assisté de Fabien LE MOUEL

Avec :

Au Théatre Funambule Montmartre

Du 9 juillet au 28 août 2022

 

Après les très réussis Fragments de Femmes, les « Fragments » sont de retour dans leur version masculine. On aurait pu dire « virile » plutôt que « masculine » mais ce serait faire une insulte aux deux spectacles.

Si la brève introduction un peu trop scolaire fait craindre un moment d’ennui, elle est rapidement effacée par l’efficacité des textes et leur narration. Une efficacité qui se prolongera pendant presque une heure trente au gré de différents personnages criant de vérité. Livrés sans masque, les hommes qui défilent nous propose une introspective pointue. L’exploration des psychologies n’est jamais rébarbative, elle nous entraîne dans une successions d’histoires aux transitions bien pensées.

Les qualificatifs généralement attribués aux hommes sont analysés sans être, et il n’y a rien de péjoratif, « féminisés ». Ainsi, la force puise ici son pouvoir dans la fragilité. Paradoxalement, on prend une sorte de violence en plein face.

Ces fragments ne sont en aucun cas des cas des fêlures, des failles. Ils sont un brassage, une fusion de personnalités pétries de caractères. L’homme n’est pas présenté comme une brute. Il est présenté brut. Une belle différence qui fait qu’on reçoit les émotions par bourrasques.

On apprécie, en plus, les choix musicaux qui servent la dramaturgie avec la même authenticité que cette mise à nu. On regrettera toutefois l’arrivée comme un cheveu sur la soupe du seul texte chanté qui nous sort de notre saisissement.

La plume sensible de Fabien LE MOUEL et ses acolytes sur scène ne manqueront pas de vous ébranler par le choix des mots, expressions, références et métaphores. Le jeu qui les habite terminera de parfaire le tableau. On a une préférence pour les monologues autour de l’agression dans les couloirs du métro, la virilité ou « Yolanda »

Laissez vos hormones aux vestiaires, et assemblez avec les comédiens ces Fragments d’Hommes. Ce n’est pas du baume au cœur qui est proposé dans ce spectacle mais de beaux mots aux cœurs qui font un pied de nez aux beaux moqueurs.

 

L’histoire

3 comédiens / 26 Monologues : une infinité d’Hommes.

Comment les hommes d’aujourd’hui vivent-ils leur rapport à l’amour, l’amitié, la famille, le travail ?

Comment trouvent-ils leur place dans une société en constante évolution ?

Sous forme de tableaux rythmés, ils nous donnent quelques réponses à ces vastes questions !

Humour, dérision, poésie et émotion caractérisent ces instants de vie.

Livrés comme des témoignages, ces textes s’entrecroisent et dressent une galerie de personnages dans lesquels chacun et chacune peuvent se retrouver.

 

 

 

 

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

Aurélien.

Reply

Leave a comment.