Cirkopolis (Critique)

Cirkopolis

 

Mise en scène par Jeannot PAINCHAUD et Dave ST-PIERRE

Avec Colin ANDRE-HERIAUD, Selene BALLESTEROS-MINGUER, Pauline BAUD-GUILLARD, Julius BITTERLING, Ashley CARR, Aaron DEWITT, Rosita HENDRY, Jonathan JULIEN, Frédéric LEMIEUX-CORMIER, Alexie MAHEU, César MISPELON, Arata URAWA, Jérémy VITUPIER et Antonin WICKY

Lumières : Nicolas DESCÔTEAUX

Scénographie, illustration et co-concepteur Vidéo : Robert MASSICOTTE

Co-concepteur Vidéo : Alexis LAURENCE  

Musique : Stéfan BOUCHER

Maquillage: Liz VANDAL

Concepteur acrobatique planche sautoir et banquine, et entraîneur-chef : Krzysztof SOROCZYNSKI

Jusqu’au 29 octobre 2017

Au 13ème Art

C’est Cirkopolis qui ouvre la saison du cirque en France. Et c’est également Cirkopolis qui marque le premier « Coup de Cœur » de la saison et il était temps !!! Dans Cirkopolis, les disciplines se multiplient avec main à main, jonglerie, roue allemande, banquine, corde lisse, clown, diabolo, trapèze, roue Cyr, plus cubique, plankine, mât chinois, contorsion et planche Sautoir. Mais ce sont aussi les artistes acrobates qui se démultiplient grâce à des numéros à plusieurs où tous participent à la spécialité de leur compère dans un ballet admirablement chorégraphié. Parce qu’en plus de gérer la technique circassienne, les artistes performent en dans la danse, la comédie (il faut dire que dans les métiers du cirque, être clown et/ou jongleur est un passage quasi obligé.) Chaque numéro s’enchaine sans que le fil conducteur ne soit rompu grâce à des transitions étudiées.  Le choix de la bande originale qui habille chaque tableau ne comporte aucune fausse note en terme de rythme et de poésie. Car oui, on a bien un show tout en poésie où la grâce fait corps avec la force. Où volupté et puissance se marient avec virtuosité. Enfin, la vidéo termine ne nous faire nous envoler dans le voyage de ce rêveur emprisonné dans un mode de productivité et d’individualisme.

Les prochains spectacles de cirque à venir n’ont qu’à bien se tenir car dans cette art où on évolue dorénavant sans filet, la chute ne pourrait en être que plus dure pour la « concurrence ».

L’histoire

Avec Cirkopolis, le Cirque Éloize présente un spectacle où se côtoient les univers du cirque, du théâtre et de la danse. Au cœur d’une ville froide et imposante en apparence, des engrenages géants et des portails sombres illustrent une mécanique qui broie toute individualité. Accompagnés d’une scénographie, de projections vidéos et d’une musique originales, quatorze acrobates et artistes multidisciplinaires défient la monotonie, se réinventent et repoussent les limites imposées par la ville-usine. Dans ce monde où la fantaisie provoque la réalité, le voile de l’anonymat et de la solitude se soulève à coup d’éclats de couleur.
Cirkopolis se déploie, au fil des tableaux, comme un univers élémentaire, à l’imagerie sculpturale. Des jongleurs s’amusent à braver l’espace, une contorsionniste se laisse soulever par ses camarades dans un élan d’inspiration, des artistes aériens affrontent la hauteur des gratte-ciels. Vivre Cirkopolis, c’est aussi entrer dans la valse de la roue Cyr, redouter l’intrépidité de la roue allemande, et découvrir la candeur d’un homme qui ne rêve qu’à danser.
Cirkopolis a été imaginé comme un carrefour de rencontres, celles de l’imagination et de la réalité, de l’individualité et de la collectivité, des limites et du possible. Le spectacle est porté par l’impulsion de la poésie de la vie, les prouesses physiques du cirque, son humour à la fois grave et léger qui peuvent faire advenir notre émancipation et notre liberté. Entrer dans Cirkopolis, c’est lâcher prise et se laisser porter par l’espoir, » explique Jeannot Painchaud, directeur artistique du Cirque Éloize et co-metteur en scène de Cirkopolis.

Vous savez quoi, on vous fait gagner des places sur notre chaîne YouTube :

SITE OFFICIEL

BILLETTERIE

Aurélien.

Reply

Leave a comment.